Emmanuel Macron revoit l’agenda de ses visites en Afrique de l’Ouest

Par Jeune Afrique

Le président français Emmanuel Macron à son arrivée à Gao, au Mali, le 19 mai 2017. © Christophe Petit Tesson/AP/SIPA

Le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire et le Sénégal sont au programme des visites diplomatiques du président Emmanuel Macron ces prochains mois.

Prévu mi-novembre, le voyage d’Emmanuel Macron à Ouagadougou a été reporté de quinze jours. « Il a été jugé préférable de le décaler en raison d’un agenda national chargé », explique une source élyséenne. Le président français se rendra donc au Burkina le 27 novembre.

Sur place, il devrait prononcer son discours sur l’Afrique à l’université de Ouaga et rencontrer une délégation de la société civile. Il sera aussi reçu par son homologue, Roch Marc Christian Kaboré, avec qui il devrait inaugurer la centrale solaire de Zagtouli, l’une des plus grandes d’Afrique de l’Ouest. Dans la foulée, Macron s’envolera le 29 novembre pour Abidjan, où il participera au sommet UA-UE.

À Dakar en février 2018

Conséquence de ce report, le président français ne sera finalement pas présent à Dakar pour le Forum sur la paix et la sécurité (13-14 novembre). Il devrait y être remplacé par ses ministres Jean-Yves Le Drian (Affaires étrangères) et Florence Parly (Armées).

En guise de rattrapage, Emmanuel Macron se rendra à Dakar en février 2018 pour prendre part à la conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation. « Il n’y a pas de problème, assure un collaborateur de Macky Sall. Nous préférons qu’il vienne quelques jours plutôt qu’en coup de vent, comme cela se profilait. »

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici