Nigeria : qui sera le prochain gouverneur de Lagos ?

Par Jeune Afrique

Un embouteillage sur un grand axe de Lagos, au Nigeria. © AP/Sipa/Sunday Alamba

Dans l’État de Lagos, l’ex-gouverneur Bola Tinubu fait la pluie et le beau temps. Notamment en ce qui concerne le choix de ses successeurs.

En 2007, Bola Tinubu s’était choisi un premier successeur, Babatunde Fashola. Il a ensuite jeté son dévolu sur Akin Ambode, intronisé en 2015. Et, dans son entourage, on suggère que « le roi de Lagos » réfléchit à l’après-Ambode. L’élu de son cœur serait Tunji Bello, qui est depuis deux ans le bras droit du gouverneur.

Ancien journaliste vedette, Bello soigne ses réseaux et son image consensuelle. Il sait que, s’il est désigné candidat de l’All Progressives Congress (APC), au pouvoir à Lagos et au niveau fédéral, il a toutes les chances d’être élu en 2019 à la tête de l’État le plus riche de la fédération. Lequel, s’il était indépendant, serait la sixième puissance économique du continent.