Angola : Ouattara espère renouer avec Luanda

Par Jeune Afrique

Joao Lourenço, le nouveau président de l'Angola. © Bruno Fonseca/AP/SIPA

Alassane Ouattara envisage un rapprochement avec João Lourenço, le nouveau président angolais. Ses relations avec son prédécesseur, Eduardo dos Santos, étaient difficiles.

Dos Santos avait, en effet, désapprouvé le transfèrement de Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale (CPI) et proposé de financer la création d’un tribunal sur le continent pour juger l’ex-dirigeant ivoirien.

Soucieux d’améliorer les relations bilatérales, le président Ouattara ne s’est pas fait représenter par son vice-président, Daniel Kablan Duncan, aux cérémonies d’investiture de son homologue angolais et s’est rendu en personne à Luanda, les 25 et 26 septembre.

Relancer la coopération

Le 26, au cours d’un tête-à-tête de quinze minutes qui a précédé le banquet, il a fait savoir à Lourenço qu’il souhaitait relancer la coopération entre les deux pays, en réactivant la commission mixte Côte d’Ivoire-Angola.

Sur place, le chef de l’État ivoirien a également rencontré le Gabonais Ali Bongo Ondimba, avec qui il a évoqué l’avenir du franc CFA, et Faure Gnassingbé, avec qui il s’est entretenu de la situation intérieure togolaise.