Mali : Soumaïla Cissé réseaute à Paris

Par Jeune Afrique

Dernier rallye du candidat Soumaila Cisse à Bamako avant le jour du vote, le 9 août 2013. © Amélie Reigner pour Jeune Afrique

De passage à Paris du 26 au 30 septembre, Soumaïla Cissé en a profité pour entretenir ses réseaux français à moins d’un an de la présidentielle au Mali, prévue pour juillet 2018.

Le chef de file de l’opposition et président de l’URD a été reçu le 26 septembre par Rémi Maréchaux, directeur Afrique du Quai d’Orsay, et, le lendemain, par Franck Paris, conseiller Afrique d’Emmanuel Macron.

Ces entretiens ont chacun duré près de deux heures, durant lesquelles de nombreux sujets ont été abordés : lutte contre le terrorisme et l’insécurité, mise en œuvre de l’accord de paix dans le Nord, avenir de la force Barkhane, gestion de l’immigration clandestine

Cissé a insisté sur la nécessité d’une transparence électorale, demandant à ses interlocuteurs d’être vigilants sur cette question dans les mois à venir.