Libye : quand Saleh rencontre Belhadj

Par Jeune Afrique

Abdelhakim Belhadj ( à gauche) et Béchir Saleh ( à droite ), à Istanbul, le 13 août. © DR

Le Français Jean-Yves Ollivier a organisé une rencontre entre l’ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, Béchir Saleh, et le leader islamiste libyen Abdelhakim Belhadj.

Après avoir accordé une interview exclusive à J.A., Béchir Saleh, l’ancien bras droit et confident de Mouammar Kadhafi, a fait sa première apparition publique depuis cinq ans lors du mini-sommet sur la Libye de Kintélé, banlieue de Brazzaville, le 9 septembre. Las : informée de sa présence dans la salle, une délégation de jeunes originaires de Misrata (ville libyenne particulièrement antikadhafiste) a exigé qu’il en sorte. Ce que Saleh a accepté pour ne pas créer d’incident.

Un couac qui ne l’a pas empêché d’embrasser la quasi-totalité des participants. Et de leur faire part de sa dernière (et étonnante) rencontre avec le leader islamiste modéré et ex-« tombeur » de Kadhafi, Abdelhakim Belhadj, mi-août à Istanbul – rencontre organisée, selon nos sources, par l’homme d’affaires et facilitateur français Jean-Yves Ollivier, proche des deux hommes.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici