Burkina : Jerry Rowlings fait le show

Par Jeune Afrique

Jerry Rawlings © AFP

Directeur du Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (CESDS), Auguste Denise Barry, l’ancien ministre burkinabè de l’Administration territoriale et de la Sécurité, a organisé le premier colloque international de ce think tank du 5 au 7 septembre à Ouaga 2000, sur le thème « Perspectives sécuritaires dans la bande sahélo-saharienne ». Avec, en guest-star, Jerry Rawlings.

L’ex-chef de l’État ghanéen, d’ordinaire très discret, a prononcé un discours enflammé sur la lutte anticorruption. Dans le centre de conférences, plusieurs centaines d’invités, mais aucune trace du président Roch Marc Christian Kaboré, qui avait pourtant donné son accord de principe à son conseiller à la sécurité… Aucun responsable politique ni haut gradé n’a fait le déplacement.

Selon nos sources, Auguste Denise Barry n’a pas démissionné de l’armée comme il l’envisageait, mais s’est mis en disponibilité afin de se consacrer au CESDS, lancé en août 2016 à Ouagadougou.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici