Togo : pourquoi Faure n’était pas à Abidjan

Par Jeune Afrique

Le président togolais Faure Gnassingbe au Nigeria, le 29 mai 2015. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Le président togolais a dû s'absenter du Forum sur la révolution verte en Afrique, le 6 septembre à Abidjan. Son premier ministre, Komi Klassou, l'a remplacé auprès d'Alassane Ouattara.

Confronté à des manifestations dans son pays, Faure Gnassingbé, le chef de l’État togolais, qui préside par ailleurs la Cedeao, a annulé sa visite à Abidjan, où il était attendu le 6 septembre.

Komi Klassou, son Premier ministre, l’a remplacé à la septième édition du Forum sur la révolution verte en Afrique, au Sofitel Hôtel Ivoire. Ce dernier s’est rendu au palais présidentiel dans l’après-midi afin d’exposer la situation à Alassane Ouattara, qui était entouré d’Amadou Gon Coulibaly, son Premier ministre, de Hamed Bakayoko, son ministre de la Défense, et de Fidèle Sarassoro, directeur de cabinet de la présidence.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici