Bénin : Sébastien Ajavon veut s’éloigner de la politique… mais pas trop

Le siège de campagne de Sébastien Germain Ajavon à Cotonou, au Bénin, le 24 février 2016. © Gwenn Dubourthoumieu pour J.A.

Si Sébastien Ajavon veut désormais dissocier le business de la carrière politique, cela ne veut pas dire qu’il s’en éloigne.

Depuis plusieurs mois, il prospecte dans la sous-région pour étendre et diversifier son champ d’action. En mars et mai, il s’est rendu à plusieurs reprises au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire, où il a rencontré les présidents Roch Marc Christian Kaboré et Alassane Ouattara. Selon nos informations, il a entamé des discussions auprès des autorités ivoiriennes pour construire une usine de transformation de produits tropicaux. Une stratégie dictée par ses difficultés au Bénin.

Un coup de tonnerre pour son business

Depuis 2016, son empire économique a beaucoup souffert. La récession qui sévit au Nigeria a entraîné une baisse de plus de 70 % des recettes de son groupe. De plus, après l’affaire de trafic de drogue à laquelle il a été mêlé, les douanes béninoises lui ont retiré l’agrément qui lui permettait d’opérer sur le terminal à conteneurs de Djeffa, près de Cotonou. Une mesure perturbant sérieusement le fonctionnement de toute la chaîne de transit du groupe.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici