RDC : Denis Mukwege et la la « question congolaise » dans les coulisses du Global Positive Forum

Par Jeune Afrique

Denis Mukwege lors de la remise de son prix Sakharov, en 2014. © Christian Lutz/AP/SIPA

Le Dr Denis Mukwege a participé, le 1er septembre à Paris, à la première édition du Global Positive Forum, manifestation parrainée par l’économiste et écrivain français Jacques Attali.

Proche du président Macron, Attali entretient des « rapports cordiaux » avec le médecin congolais, l’homme qui « répare les femmes violées » dans l’est de la RDC, confie un autre participant au conclave parisien, le réalisateur belge Thierry Michel.

Un Congo « vers des élections »

Les débats ont essentiellement été consacrés à « la création d’un monde meilleur ». Mais, plus concrètement, il a aussi beaucoup été question, en coulisses, de la « question congolaise ». L’idée d’une transition politique excluant le président Joseph Kabila fait apparemment son chemin. Et Mukwege se tient prêt à faire face à toute éventualité. « Il rêve de conduire son pays vers des élections », estime un proche.

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique