Fermer

Bénin : quels ministres dans le prochain gouvernement de Patrice Talon ?

Par Jeune Afrique

Patrice Talon, le président béninois, à l'Élysée le 16 avril 2016. © Michel Euler/AP/SIPA

À Cotonou, la composition du nouveau gouvernement de Patrice Talon devrait être annoncée avant le Conseil des ministres du 13 septembre.

Les ministres d’État Abdoulaye Bio Tchané (chargé du Plan) et Pascal Koupaki (secrétaire général de la présidence) devraient conserver leurs postes, de même que Joseph Djogbénou (Justice), Romuald Wadagni (Finances), Aurélien Agbénonci (Affaires étrangères), Jean-Claude Houssou (Mines et Énergie).

Recadré à plusieurs reprises par le chef de l’État en raison des accusations de conflit d’intérêts portées contre lui, Lazare Sehouéto, le ministre du Commerce, devrait néanmoins rester en place, contrairement aux proches de Sébastien Ajavon (Agriculture, Enseignement secondaire, Économie numérique), et à Sacca Lafia (Intérieur) et Alassane Seidou (Santé). Un représentant de l’aile réformiste de la Renaissance du Bénin (RB) devrait figurer parmi les entrants.

Enfin, le chef de l’État a demandé aux partis bien implantés dans le Nord de lui proposer les noms de deux aspirants ministres.