Femmes tunisiennes puissantes : Héla Boujneh, l’activiste

Par - A Tunis

Hela Boujneh, activiste © Nicolas Fauqué pour ja

A 33 ans, Héla Boujneh est doctorante en droit et activiste au sein du réseau Active Generation.

Elle croit dur comme fer en la transition démocratique et à l’apport des jeunes, et compte bien le faire savoir. Doctorante en droit et représentante du réseau Active Generation, cette indignée fustige la pensée unique dont la Tunisie a souffert et en appelle à de nouvelles bases pacifiques et tolérantes, tout en plaidant pour une meilleure participation des jeunes à la vie publique et pour le respect des droits de l’homme. Ces positions ont valu à celle qui a été désignée « personnalité d’avenir 2013 de la Tunisie » par l’Institut français de Tunisie d’être traduite en justice.

Sa « faute » : avoir exigé le respect de ses droits lors d’une garde à vue musclée, en 2014. Fondatrice de la Ligue des Tunisiens humanistes et membre de l’Association tunisienne de défense des droits de l’homme, elle exhorte ses camarades à « sortir des frontières et à dépasser les causes locales ». Le meilleur moyen, selon Héla Boujneh, de traiter les problématiques globales de façon durable.

 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici