Côte d’Ivoire-France : les regrets de Ouattara

Par Jeune Afrique

Rencontre entre le président français Emmanuel Macron et son homologue ivoirien Alassane Ouattara le 11 juin 2017, à Paris. © Francois Mori/AP/SIPA

Après plusieurs jours d’hésitation, Alassane Ouattara a accordé l’agrément à Gilles Huberson, le nouvel ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, qui prendra ses fonctions en septembre.

Le président ivoirien espérait encore que la France maintiendrait Georges Serre en poste. Le 21 juillet, il avait tenté de faire passer le message par l’intermédiaire de Laura Flessel, ministre française des Sports et chef de la délégation tricolore aux 8es Jeux de la Francophonie d’Abidjan, qu’il avait reçue en audience. En vain.

Fin juillet, Emmanuel Macron, le président français, a signé le décret de nomination de Gilles Huberson. Georges Serre a prévu de quitter Abidjan le 16 septembre.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici