Santé des présidents : Faure Gnassingbé, luttez jeunesse !

Le président togolais Faure Gnassingbe au Nigeria, le 29 mai 2015. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Certains courent, d'autres nagent, tous ou presque font des visites médicales régulières. Mais quels que soient leur âge et leur forme, les présidents africains répugnent à dévoiler leur état de santé. Jeune Afrique vous propose un check up continental de ceux qui nous gouvernent.

« Où est passé Faure Gnassingbé ? » s’interrogeait la presse mi-2015. En effet, le président togolais n’était pas apparu en public pendant plusieurs semaines. Rongé par une maladie ? Victime d’un accident vasculaire cérébral ? Ses proches ont démenti.

Certes, à 51 ans, dont douze au pouvoir à ce jour, sa chevelure a pris une teinte poivre et sel, mais sa silhouette a gardé l’essentiel de sa sveltesse. Peu mondain et lève-tôt, connu pour son goût des sports de combat – lutte traditionnelle – et sa pratique du jogging, Faure Gnassingbé surveille aussi sa santé en fréquentant des hôpitaux en Italie, son pays de villégiature préféré.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici