Algérie : non, Abdelmoumen Ould Kaddour, le PDG de Sonatrach, n’est pas français

Par Jeune Afrique

Exploitation d'hydrocarbures en Algérie. © JF ROLLINGER pour JA

Contrairement à ce qui a été rapporté dans la presse algérienne, Abdelmoumen Ould Kaddour n’a pas la nationalité française.

Selon des documents que Jeune Afrique a pu consulter, le PDG de Sonatrach est titulaire d’un visa de circulation Schengen « court séjour », délivré en novembre 2014 à Doha (Qatar), où il résidait jusqu’à sa nomination, en mars, à la tête du géant pétrolier.

En revanche, son épouse et ses enfants possèdent des papiers français. La prétendue nationalité française d’Ould Kaddour a suscité une polémique en Algérie, où une loi promulguée en janvier établit une liste des postes à « hautes responsabilités de l’État et des fonctions politiques » réservés aux détenteurs de la seule nationalité algérienne.

Bien que le poste de PDG de Sonatrach ne figure pas sur cette liste, certains avaient jugé que la double nationalité présumée d’Ould Kaddour devait lui en interdire l’accès.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici