Fermer

Le Crédit agricole du Maroc se convertit à la finance islamique

Vue du siège du gouvernement de Bank al-Maghrib, la Banque centrale du Maroc, à Rabat. © Magharebia/Flickr

Le Crédit agricole du Maroc (CAM) s’apprête à lancer Akhdar Bank, une filiale spécialisée dans la finance islamique.

Après avoir reçu son agrément le 2 janvier, l’établissement n’attend que le feu vert des autorités, qui devrait arriver en octobre, pour ouvrir une vingtaine d’agences. Budget de départ : 200 millions de dirhams (17,6 millions d’euros), qui devraient être portés à 400 millions dès la première année.

Pour ce projet, le CAM s’est associé à la puissante institution Islamic Corporation for the Development of the Private Sector (ICD), qui sera actionnaire à hauteur de 49 % de la nouvelle entité. « Même avec Akhdar Bank, nous resterons focalisés prioritairement sur l’agriculture », précise Tariq Sijilmassi.