Fermer

Musique : Ray Lema revient à Kinshasa

Par Jeune Afrique

Le compositeur chez lui près de Paris, en 2011. © Vincent Fournier/JA

Le prochain album de Ray Lema sera enregistré à Kinshasa, et le public pourra le découvrir à l’occasion d’un grand concert dans la ville.

Après avoir côtoyé les plus grands (Tabu Ley Rochereau, Kabasele…) et dirigé le Ballet national du Zaïre, le pianiste de jazz, en désaccord avec Mobutu, avait quitté sa patrie en 1979, vivant en exil pendant près de trente ans. Quelques voyages récents dans son pays d’origine et, surtout, un travail mené à l’Institut national des arts (INA) l’ont décidé à se lancer dans ce nouveau projet.

« Ce qu’on entend aujourd’hui de la musique congolaise ne reflète pas le niveau exceptionnel des artistes locaux, estime-t‑il. Notre musique a perdu de sa richesse, elle tourne en rond. Pour la génération des Fally Ipupa, Koffi Olomidé ou Werrason, la notion de composition a disparu. Mais, à l’INA, j’ai découvert de jeunes talents incroyables. Notre peuple doit les encourager. » Sortie de l’album prévue courant 2018.