Fermer

Maroc : lourd bilan dans les forces de l’ordre

Par Jeune Afrique

A El Hoceima, le 18 mai 2017 © Aboussi Mohamed/AP/SIPA

385 : c'est le nombre de blessés dans les rangs des forces de l’ordre depuis le début du mouvement de contestation dans la province rifaine d’Al Hoceima, dans le nord du Maroc.

La police estime à 14 millions de dirhams (1,25 million d’euros) le montant du préjudice matériel qu’elle a subi pendant cette même période (huit mois) : véhicules détruits, caserne incendiée à Imzouren, etc. Le nombre de manifestants blessés n’est en revanche pas connu avec précision. Depuis la mort du poissonnier Mouhcine Fikri, le 28 octobre 2016, aucun décès n’est à déplorer.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro