RDC : Samy Badibanga est en retrait, mais pas à la retraite pour autant

Par Jeune Afrique

Samy Badibanga, le 3 septembre 2012 à Paris. © Vincent Fournier/J.A.

Contraint de démissionner, le 7 avril, de son poste de Premier ministre et de céder sa place à Bruno Tshibala, Samy Badibanga n’a pas pour autant renoncé à peser sur la vie politique de son pays.

Il a ainsi entrepris une tournée en Europe et aux États-Unis. À Washington, il a notamment rencontré le sénateur républicain Jim Inhofe, ainsi que Stephanie Sullivan, ex-ambassadrice au Congo-Brazza et qui, au sein du département d’État, est secrétaire adjointe au Bureau des affaires africaines. Il s’apprête par ailleurs à lancer un « courant » politique baptisé Les Progressistes et destiné à rassembler divers partis et personnalités.

 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici