Fermer

Togo : l’opération purification pour la réconciliation est lancée

Par Jeune Afrique

Des adeptes du vadou en pleine danse rituelle en 2005 . © Erick Ahounou/AP/Sipa

Le chantier de la réconciliation avance lentement mais sûrement. Après que le gouvernement a annoncé, en début d’année, qu’il débloquerait 2 milliards de F CFA pour la mise en œuvre du programme de réparation, les événements s’accélèrent avec la « purification » du Togo.

Du 3 au 9 juillet, les représentants des quatre grandes religions (catholiques, évangéliques, musulmans et adeptes du vaudou) organiseront des cérémonies sur tout le territoire. « Il faut purifier le Togo des souillures causées entre 1958 et 2005 par les violences politiques », indique un prêtre vaudou.

Si les chefs religieux sont unanimes à reconnaître l’importance de ces « actes symboliques », la population reste peu convaincue. D’où la tournée de sensibilisation organisée par le Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) en mai. Les victimes, elles, attendent le versement des indemnisations.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro