Dialogue politique au Gabon : la revanche de Pierre-Claver Maganga Moussavou

Par Jeune Afrique

Pierre-Claver Maganga Moussavou © Vincent Fournier/JA

Pierre-Claver Maganga Moussavou et René Ndemezo’o Obiang, qui coprésident le dialogue politique national pour le compte de l’opposition, avaient renoncé à proposer une limitation du nombre des mandats présidentiels, le premier se rangeant à l’avis du second.

Le patron du Parti social-démocrate est en revanche parvenu à faire céder Obiang sur la question du cumul des mandats des députés, sénateurs et maires. Comme le confirme un document de travail dont JA a obtenu copie, l’opposition avait initialement décidé de soutenir le principe du non-cumul.

Mais Moussavou a fait pression jusqu’au dernier moment pour inverser la tendance, et Obiang, pour qui ce point ne constituait pas un problème majeur, a fini par s’incliner. Précision : le vainqueur du bras de fer est par ailleurs maire de Mouila.