France : la République en marche ! lâche Leïla Aïchi, une de ses candidates aux législatives

Par Jeune Afrique

La sénatrice de Paris Leila Aichi a rejoint le MoDEM de François Bayrou en 2016. © YouTube/Public Sénat/ capture d'écran

Fini la cacophonie qui a accompagné l’investiture d’un candidat de La République en marche ! (LREM) dans la 9e circonscription des Français de l’étranger (Maghreb et Afrique de l’Ouest).

« La circonscription est gelée », confie un cadre du mouvement. Juridiquement, Leïla Aïchi, sénatrice centriste du MoDem, d’origine algérienne, reste candidate LREM (elle a été enregistrée auprès du ministère de l’Intérieur, et le mouvement ne peut revenir là-dessus). Mais LREM lui a retiré son soutien après une polémique portant sur ses prises de position jugées favorables au Polisario.

Le 24 mai, la cellule « Français de l’étranger » du mouvement a envoyé un courriel aux sympathisants et adhérents les appelant à soutenir M’jid El Guerrab. Ce Français d’origine marocaine, ancien militant socialiste, bénéficie dans les coulisses du soutien très actif de Bazira Khiari, sénatrice de Paris.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici