France : la République en marche ! lâche Leïla Aïchi, une de ses candidates aux législatives

Par Jeune Afrique

La sénatrice de Paris Leila Aichi a rejoint le MoDEM de François Bayrou en 2016. © YouTube/Public Sénat/ capture d'écran

Fini la cacophonie qui a accompagné l’investiture d’un candidat de La République en marche ! (LREM) dans la 9e circonscription des Français de l’étranger (Maghreb et Afrique de l’Ouest).

« La circonscription est gelée », confie un cadre du mouvement. Juridiquement, Leïla Aïchi, sénatrice centriste du MoDem, d’origine algérienne, reste candidate LREM (elle a été enregistrée auprès du ministère de l’Intérieur, et le mouvement ne peut revenir là-dessus). Mais LREM lui a retiré son soutien après une polémique portant sur ses prises de position jugées favorables au Polisario.

Le 24 mai, la cellule « Français de l’étranger » du mouvement a envoyé un courriel aux sympathisants et adhérents les appelant à soutenir M’jid El Guerrab. Ce Français d’origine marocaine, ancien militant socialiste, bénéficie dans les coulisses du soutien très actif de Bazira Khiari, sénatrice de Paris.