RDC : Tshibala parle aux Tshisekedi

Par Jeune Afrique

Cérémonie d'hommage à Étienne Tshisekedi à Bruxelles, le 5 février 2017. © Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

Depuis des mois, les discussions étaient rompues entre le gouvernement et la famille d’Étienne Tshisekedi, dont le corps repose depuis le 1er février à Bruxelles en attendant son rapatriement. Le premier ministre congolais, Bruno Tshibala a renoué le dialogue.

Le principal point de blocage reste le lieu de son inhumation : le parti veut l’enterrer à son siège de Limete, Kinshasa refuse. Mais le nouveau Premier ministre, Bruno Tshibala, qui fut un fidèle du leader de l’opposition et un cadre de son parti, l’UDPS, est parvenu à renouer le dialogue. À son initiative, il a reçu, le 13 mai, une délégation du parti et de la famille. Cette dernière était représentée par Mgr Gérard Mulumba, le frère du défunt. Les discussions ont été très constructives, selon un participant.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici