Fermer

L’ambassadeur de France en Algérie sur la liste des potentiels successeurs de Bernard Bajolet à la tête de la DGSE

Par Jeune Afrique

L'actuel directeur de la DGSE, Bernard Bajolet, en conversation avec Pierre de Villiers, chef d'état-major des armées françaises, en septembre 2014 © Remy de la Mauviniere/AP/SIPA

Bernard Émié, l’actuel ambassadeur de France en Algérie, dont les fonctions prendront fin au plus tard début juillet, va-t-il prendre les rênes de la DGSE, les services de contre-espionnage français ?

« Émié vise ce poste prestigieux, mais rien n’est encore tranché », confie un diplomate français. Le général de division Jean-Pierre Palasset, nommé directeur par intérim le 21 mai, fait également partie de la short list des successeurs potentiels de Bernard Bajolet, qui part à la retraite après quatre années à la tête de « la piscine ». Énarque comme Émié, Bajolet a été ambassadeur de France à Alger (2006-2008), où il a noué de solides relations avec certains membres du cercle présidentiel.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro