Fermer

Togo : Pacôme Yawovi Adjourouvi, le proche de Manuel Valls qui conseille Faure Gnassingbé

Par Jeune Afrique

Pacome Adjorovi, avocat, est installé dans ses fonctions de premier adjoint au maire d'Evry, le 3 juin 2012, ici à côté de Manuel Valls. © Bruno LEVY pour Jeune Afrique

L’avocat franco-togolais Pacôme Yawovi Adjourouvi, 54 ans, a pris ses fonctions début mai en tant que conseiller spécial du chef de l’État, Faure Gnassingbé.

Ce proche de l’ancien Premier ministre français Manuel Valls, qu’il a connu à Évry (près de Paris), où il réside et où il est toujours le premier adjoint au maire, dispose d’un bureau à la nouvelle Présidence, dans le quartier administratif de Lomé II.

« En réalité, Me Adjourouvi a longtemps conseillé, sans étiquette officielle, le chef de l’État sur des questions de politique internationale », croit savoir un avocat togolais proche de l’intéressé.

Encarté au Parti socialiste

Natif de Noépé, dans la préfecture de l’Avé, Adjourouvi a poursuivi ses études en France, à l’université de Créteil. Titulaire depuis 2001 du certificat d’aptitude à la profession d’avocat, il est membre fondateur du Collectif des avocats togolais de la diaspora (Catod). C’est sur les conseils d’un autre Franco-Togolais, l’ancien secrétaire d’État Kofi Yamgnane, qu’il avait choisi de prendre sa carte au Parti socialiste.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro