Cinéma : « De toutes mes forces », la double vie d’un lycéen

Affiche du film "De toutes mes forces". ©

Nassim se rend tous les jours au lycée à Paris et y retrouve sa petite amie et ses camarades. Mais ceux-ci ne savent pas que, à la suite de la mort de sa mère, une junkie algérienne qui a sombré dans la folie, il a été placé dans un foyer de la Ddass, en banlieue.

Loin de tout misérabilisme, évitant les clichés, ce film autobiographique de Chad Chenouga est d’un bout à l’autre très touchant. Mais aussi passionnant grâce à sa peinture très juste des différents milieux où l’intrigue se déroule.

Il bénéficie aussi de l’interprétation remarquable de tous les acteurs et tout particulièrement du jeune Khaled Alouach, impressionnant dans le premier rôle.

 

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique