Fermer

Rwanda : Annick Kayitesi prépare son retour en librairie

Par Jeune Afrique

Deux personnes attendent le début de la cérémonie publique du 20ème anniversaire du génocide au Rwanda, à Kigali, le 4 avril 2014. © Ben Curtis/AP/SIPA

Paru chez Michel Lafon en 2004, « Nous existons encore », d’Annick Kayitesi, avait été l’un des tout premiers témoignages, en français, d’un rescapé du génocide des Tutsis.

Une rareté qui lui avait valu, à l’époque, une importante exposition médiatique dans l’Hexagone.

Treize ans plus tard, alors que la production littéraire rwandaise est florissante, cette Franco-Rwandaise, aujourd’hui âgée de 38 ans, publiera en septembre, aux éditions du Seuil, un nouvel ouvrage, également inspiré d’une expérience personnelle.