Fermer

Rwanda : Annick Kayitesi prépare son retour en librairie

Par Jeune Afrique

Deux personnes attendent le début de la cérémonie publique du 20ème anniversaire du génocide au Rwanda, à Kigali, le 4 avril 2014. © Ben Curtis/AP/SIPA

Paru chez Michel Lafon en 2004, « Nous existons encore », d’Annick Kayitesi, avait été l’un des tout premiers témoignages, en français, d’un rescapé du génocide des Tutsis.

Une rareté qui lui avait valu, à l’époque, une importante exposition médiatique dans l’Hexagone.

Treize ans plus tard, alors que la production littéraire rwandaise est florissante, cette Franco-Rwandaise, aujourd’hui âgée de 38 ans, publiera en septembre, aux éditions du Seuil, un nouvel ouvrage, également inspiré d’une expérience personnelle.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici