Fermer

Tunisie : Nabil Karoui et Nessma TV VS Nidaa Tounes

Par Jeune Afrique

Nabil Karoui, fondateur de la chaîne Nessma TV, le 19 avril 2012. © Amine Landoulsi/AP/SIPA

Le patron de Nessma TV, Nabil Karoui, entend influer directement sur les élections municipales du 17 décembre en Tunisie à travers son pouvoir médiatique. Comment ?

En soutenant ouvertement les listes électorales indépendantes, via Nessma et son réseau de radios régionales, mobilisées pour l’occasion sous la bannière Tounes Al Mansia (« la Tunisie oubliée »). Ce dispositif comprend par ailleurs du conseil en stratégie et en communication.

Objectif : couper l’herbe sous le pied de Nidaa Tounes, le parti du président Béji Caïd Essebsi, dont Karoui a été l’un des fondateurs et dont il a claqué la porte début avril, invoquant entre autres l’absence de transparence et de débats contradictoires. Avec cette campagne, le boss du groupe Karoui & Karoui met en place des fondations qui serviront ses futures ambitions politiques.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici