Togo : Adji Otèth Ayassor à la tête de la Société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables

Par Jeune Afrique

Adji Otèth Ayassor, ancien ministre, est surnommé "le prof". © À Présent pour J.A.

Remercié le 1er août 2016, lors d’un mini-remaniement, de son poste de ministre d’État chargé de l’Économie et des Finances, Adji Otèth Ayassor, 65 ans, n’a pas pour autant pris sa retraite.

Et il démontre à ses détracteurs qu’il garde l’oreille du président, Faure Gnassingbé, qu’il conseille depuis quelques mois. Mieux, le « prof » a été désigné directeur général par intérim de la Société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables (Saber), située à Lomé.

Il succède au Sénégalais Thierno Bocar Tall, décédé début janvier à Paris. La Saber a pour mission de promouvoir les énergies renouvelables dans ses quinze États membres en s’appuyant sur des programmes publics et des mécanismes de financement innovants.