Fermer

Togo : Adji Otèth Ayassor à la tête de la Société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables

Par Jeune Afrique

Adji Otèth Ayassor, ancien ministre, est surnommé "le prof". © À Présent pour J.A.

Remercié le 1er août 2016, lors d’un mini-remaniement, de son poste de ministre d’État chargé de l’Économie et des Finances, Adji Otèth Ayassor, 65 ans, n’a pas pour autant pris sa retraite.

Et il démontre à ses détracteurs qu’il garde l’oreille du président, Faure Gnassingbé, qu’il conseille depuis quelques mois. Mieux, le « prof » a été désigné directeur général par intérim de la Société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables (Saber), située à Lomé.

Il succède au Sénégalais Thierno Bocar Tall, décédé début janvier à Paris. La Saber a pour mission de promouvoir les énergies renouvelables dans ses quinze États membres en s’appuyant sur des programmes publics et des mécanismes de financement innovants.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici