Tchad-France : la rencontre entre Marine Le Pen et Idriss Déby Itno a irrité Paris au plus haut point

Par Jeune Afrique

Marine Le Pen, candidate du Front National à l'élection présidentielle, lors du débat télévisé avec quatre autres candidats, à Aubervilliers le 20 mars 2017. © Patrick Kovarik/AP/SIPA

La diplomatie française n'a pas apprécié la rencontre entre la candidate FN à la présidentielle et le président tchadien.

Réception dans sa résidence privée et dans son fief d’Amdjarass, sourires devant les objectifs…

L’accueil que le président Idriss Déby Itno a réservé à Marine Le Pen, candidate à la présidentielle française, lors de sa visite au Tchad le 21 mars (voir JA no 2933) n’a pas – du tout – été apprécié à Paris, que ce soit à l’Élysée, au Quai d’Orsay ou au ministère de la Défense.

« Déby est l’un de nos alliés majeurs sur le continent, et nous n’avons jamais été ingrats avec lui. Nous avons été choqués et meurtris », lâche un haut responsable français.