Fermer

Cinéma : Michel Gohou et Digbeu Cravate, citoyens d’honneur du Gondwana

Le duo Michel Gohou et Digbeu Cravate, derrière les lunettes de soleil. © cinedoc films

Hommes de main sans scrupule, toujours prêts à servir le plus offrant, dans "Bienvenue au Gondwana", Michel Gohou et Digbeu Cravate incarnent à l’écran un duo inquiétant et irrésistible qui accompagne étroitement les observateurs internationaux.

Si le duo ivoirien fonctionne si bien, c’est que les comiques se connaissent de longue date. Ils ont collaboré pour de nombreux sketchs et sont depuis peu les vice-présidents (avec Charlotte Ntamak) de Mamane pour son Parlement du rire sur Canal+ Afrique.

Le film ? « C’est un moyen de nous faire connaître dans le monde entier, assume Digbeu. Mais nous étions aussi fatigués de voir des acteurs qui imitent les Africains et parlent de nous sans connaître les réalités. » « Ce scénario nous a plu parce qu’il parle de sujets forts, enchaîne Gohou.

Le film va venir renforcer la popularité des comiques sur le continent.

De ces hommes politiques africains qui vantent leurs hôpitaux et vont se faire soigner en Europe, des gens qui n’arrivent pas à manger dans des pays pleins de richesses, de la Françafrique, dont on ne s’est toujours pas débarrassé… »

 

 

Le film va venir renforcer la popularité des comiques sur le continent. Anecdote croustillante, pendant le tournage, Gohou est amené à entrer dans un poste de police. Des passants qui assistaient à la scène, à Abidjan, ont cru qu’il était vraiment incarcéré et se sont massés devant le commissariat en scandant : « Libérez Gohou ! »

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici