Fermer

Côte d’Ivoire : le juge Cyril Paquaux sur une nouvelle piste dans l’affaire Kieffer

Par Jeune Afrique

Le journaliste Guy-André Kieffer, en mars 2010. © Bernard Kieffer/CC/wikipédia

Le juge Cyril Paquaux, du tribunal de grande instance de Paris, est attendu à Abidjan en avril pour exécuter une commission rogatoire internationale dans le cadre de l’enquête sur l’enlèvement, le 16 avril 2004, du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer.

« On n’est pas sûrs qu’il viendra. Il pourrait faire exécuter cette commission localement », souffle-t‑on à la chancellerie ivoirienne. Invoquant des questions de sécurité, il avait en effet reporté une première visite en janvier, alors que la mutinerie de Bouaké se propageait à Abidjan.

Le magistrat entend explorer une nouvelle piste, issue du témoignage d’un Français de Côte d’Ivoire qui, en mai 2016, a assuré que le journaliste était enterré dans le chantier d’une maison en construction dans les quartiers sud d’Abidjan.

Sur place, trois hommes sont chargés du dossier : Victor Coulibaly, doyen des juges d’instruction, Christophe Adou Richard, procureur de la République près le tribunal de première instance d’Abidjan, et Ali Yéo, procureur général de la République près la cour d’appel d’Abidjan-Plateau.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici