Fermer

Tunisie : le ministre de l’éducation Néji Jalloul bientôt remercié par Youssef Chahed ?

Par Jeune Afrique

Le ministre tunisien de l'éducation Néji Jalloul, le 17 novembre 2015. © CC/wikipédia

Lassaad Yacoubi est-il en passe de gagner son pari ? Il y a un an, le patron du syndicat de l’enseignement secondaire (une section de l’UGTT) avait lancé une offensive contre le ministre de l’Éducation nationale, Néji Jalloul, dont il contestait les réformes, faisant de sa chute une affaire personnelle.

Lors d’une réunion, le 22 mars, Youssef Chahed, le chef du gouvernement, s’est engagé, selon des sources syndicales, à sacrifier son ministre afin d’apaiser les tensions et d’éviter une grève illimitée qui aurait paralysé le second semestre et les examens nationaux.

D’après les mêmes sources, les islamistes d’Ennahdha en profiteraient pour réclamer le portefeuille jusqu’ici détenu par le parti Nidaa Tounes.