Cameroun : le sélectionneur Hugo Broos n’a toujours pas été payé

Par Jeune Afrique

Le sélectionneur des Lions indomptables Hugo Broos lors de la CAN 2017. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Vainqueur en février de la CAN, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2002, le Cameroun manifeste sa reconnaissance à Hugo Broos d’une manière assez particulière.

Le sélectionneur des Lions indomptables, qui a joué un rôle majeur dans la reconquête du titre, a certes touché ses primes.

Pourtant, le compte n’y est pas : le Belge n’a pas été payé depuis près de sept mois (il touche un salaire mensuel d’environ 45 000 euros), un record en Afrique, les arriérés dus à Lappé Bangoura (Guinée) et à Florent Ibenge (RD Congo) étant moins importants.

Faut-il y voir un rapport de cause à effet ? Le nom de Broos est cité parmi les potentiels sélectionneurs de l’Afrique du Sud, dont la fédération a la réputation d’honorer ses contrats.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici