Infographie : ce que dépensent les États pour leurs forces armées

par

Béchir Ben Yahmed a fondé Jeune Afrique le 17 octobre 1960 à Tunis. Il est président-directeur général du groupe Jeune Afrique.

Les militaires des différents corps d'armée lors d'une répétition pour le défilé du 4 avril, en 2011, à Ziguinchor, au Sénégal. © Émilie RÉGNIER pour Jeune Afrique

Les chiffres venant d’être publiés, on a une idée précise de ce que les États dépensent pour leurs forces armées. Les trois graphiques ci-dessous sont éloquents, puisqu’ils détaillent les budgets défense en pourcentage du PIB et en montrent l'évolution.

1- L’alliance militaire occidentale, l’Otan, est dominée par les États-Unis, dont 3,5% du PIB est alloué à leurs armées. Mais je note que la Grèce, qui est en faillite, continue à consacrer à sa défense (contre qui ?) un pourcentage démesuré de son PIB.

2- Le budget militaire des États-Unis a baissé sous Obama. Mais Trump vient de décider de l’accroître.

Pour réexister en tant que grande puissance, la Russie a augmenté le sien au-delà du raisonnable compte tenu de l’état de son économie.

3- Le champion du monde en pourcentage du PIB consacré aux dépenses militaires est… l’Arabie saoudite. C’est disproportionné.

Conclusion : dis-moi ce que coûtent tes armées et je te dirai ce que tu veux être ou faire.