Arts : le printemps français des créations africaines

Paris ouvrirait-il enfin les yeux sur la diversité de la création africaine? © DR

Incontournable, la création africaine ? Sans aucun doute, et plus particulièrement en ce début de printemps qui offrira en France de nombreuses occasions de découvrir toute la diversité d’un continent trop souvent renvoyé à ses clichés.

■ Le festival 100 % Afriques de la Villette (dont Jeune Afrique est partenaire) se tiendra du 23 mars au 21 mai dans le nord-est de Paris. Au programme, l’exposition « Afriques Capitales » et ses soixante artistes, bien entendu, mais aussi des concerts, des spectacles et des rencontres autour de la mode, du design, de la cuisine.

■ La foire d’art contemporain Art Paris Art Fair, dont Jeune Afrique est partenaire, mettra elle aussi l’Afrique à l’honneur au Grand Palais, du 30 mars au 2 avril, avec une vingtaine de galeries sélectionnées pour le focus africain.

■ À partir du 14 avril et jusqu’au 30 juillet 2017, l’Institut du monde arabe, dont Jeune Afrique est aussi partenaire, présentera « Trésors de l’islam en Afrique », mettant l’accent sur les échanges culturels entre le Maghreb, le Moyen-Orient et l’Afrique subsaharienne sur une période de treize siècles

■ Du 26 avril au 28 août, la Fondation Louis Vuitton propose « Art/Afrique, le nouvel atelier », une exposition en trois parties : un choix d’œuvres de la collection Pigozzi, une sélection d’artistes sud-africains et un regard sur les pièces africaines de la collection Louis Vuitton.

Africa Now : du 27 mars au 25 juin 2017, les Galeries Lafayette proposent une série d’événements – happenings, performances, collections de mode, conférences – liés au continent, dont l’exposition « Le jour qui vient », à la Galerie des galeries, sous le commissariat de Marie-Ann Yemsi.

■ Le Musée du quai Branly ne sera pas en reste avec « L’Afrique des routes », jusqu’au 12 novembre 2017, et avec « Picasso primitif », du 28 mars au 23 juillet 2017, qui explorera les liens du maître avec la création africaine.

■ Le jeudi 20 avril, la maison Piasa organise à 18 heures sa troisième vente aux enchères « Origines et trajectoires » consacrée à l’art africain contemporain et de la diaspora.

■ En ces temps électoraux troublés, la question du racisme sera évoquée au Musée de l’homme  (« Nous et les autres, des préjugés au racisme », du 31 mars 2017 au 8 janvier 2018) ainsi qu’au Musée de l’histoire de l’immigration lors du grand festival contre le racisme et l’antisémitisme, du 21 au 26 mars 2017. N.M.