Fermer

Football : les Éléphants de Côte d’Ivoire voient l’avenir en Carlos Queiroz

Par Jeune Afrique

Le sélectionneur de l'équipe de football iranienne, Carlos Queiroz, au stade Azadi, à Téhéran, Iran , le 29 mars 2016. © Vahid Salemi/AP/SIPA

À la recherche d’un sélectionneur depuis la démission de Michel Dussuyer, la Côte d’Ivoire a reçu de nombreux CV dans le cadre de son appel à candidatures, clos ce 6 mars.

Cette fois, contrairement à un passé récent (Sabri Lamouchi, Hervé Renard, Dussuyer), la fédération ivoirienne pourrait ne plus choisir un Français et opter pour le Portugais Carlos Queiroz.

Né au Mozambique il y a soixante-trois ans, Queiroz a entraîné le Portugal, l’Afrique du Sud et le Real Madrid. Actuellement sous contrat avec l’Iran, où il touche un salaire annuel de 1,5 million d’euros mais qu’il souhaite quitter (il aurait même préparé sa lettre de démission), il intéresse aussi le Ghana et – de nouveau – l’Afrique du Sud. Le sélectionneur se montrant sensible à l’intérêt que lui porte la Côte d’Ivoire, un rapprochement est envisagé à brève échéance.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici