Fermer

Maroc : la réforme de la Caisse marocaine des retraites dans le viseur du PAM

Par Jeune Afrique

Abdelilah Benkirane, Premier Ministre et leader du PJD,, chez lui à Rabat, le 3 octobre 2016. © Abdeljalil Bounhar/AP/SIPA

Complètement à l’écart des (laborieuses) tractations devant déboucher sur la formation d’un nouveau gouvernement, le Parti Authenticité et Modernité (PAM) entend peser dans l’opposition… et fourbit ses armes.

Il s’apprête ainsi à interpeller le futur exécutif sur un dossier chaud dès la prochaine session parlementaire. À cette fin, Aziz Benazzouz, chef du groupe du PAM à la Chambre des conseillers, a remis au président de la chambre (Hakim Benchamach, un autre pamiste) le rapport de la commission d’enquête qu’il dirige depuis août 2016 et qui passe au crible les comptes de la Caisse marocaine des retraites (CMR) – rapport qui devrait donner lieu à des débats houleux.

La réforme de cette caisse consacrée aux pensions des fonctionnaires – une bombe à retardement sur le plan financier – a été l’une des dernières lois passées au forceps par Abdelilah Benkirane au cours de son dernier mandat. Récemment, la Cour des comptes a qualifié d’insuffisantes les mesures prises dans le cadre de cette réforme.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici