Cinéma : « Patients », humour et handicap dans le film de Grand Corps Malade

film patients © Gaumont distribution

Il a sauté dans la piscine, mais, c’est vraiment bête, il n’a pas vérifié s’il y avait assez d’eau ! Et voilà Ben, excellent basketteur, gravement handicapé.

Il ne peut même plus s’habiller seul quand il arrive dans un centre de rééducation, où il va cohabiter avec des handicapés souvent encore plus atteints que lui. Une histoire glauque ? Pas du tout. Car pour évoquer dans ce film, inspiré de son histoire personnelle, ce qui lui est arrivé et qui explique sa persistante claudication, Grand Corps Malade a choisi le ton de la comédie.

C’est donc avec humour, même si l’émotion n’est pas absente, qu’il entraîne le spectateur au sein de l’établissement où Ben tente de réapprendre à vivre avec une bande d’accidentés aussi touchants que pittoresques. Sympathique, sensible, pudique, un film qui, sans surprise, ressemble par bien des côtés à un morceau du slameur.