Djibouti : le président Ismaïl Omar Guelleh se rendra en visite officielle à l’Élysée

Par Jeune Afrique

Ismaïl Omar Guelleh, président de la République de Djibouti, au sommet des leaders africains, à Washington, le 5 août 2014. © Susan Walsh/AP/SIPA

Le 28 février, Ismaïl Omar Guelleh (IOG) sera en visite officielle en France pour la première fois depuis dix ans. Il aura donc fallu attendre les derniers mois du mandat de François Hollande pour que celui-ci accueille à l’Élysée son homologue djiboutien.

Plusieurs fois annoncée, cette rencontre avait jusque-là achoppé sur des incompatibilités d’agenda, comme en janvier 2016, lorsque le président français s’était rendu en Inde, ou en décembre, lorsque Guelleh, pour son premier voyage officiel depuis sa réélection, était allé en Égypte, chez Abdel Fattah al-Sissi.

Hollande et IOG (dont la dernière visite de travail en France remonte à 2011) se sont plusieurs fois croisés lors de sommets internationaux, mais ne se sont jamais entretenus dans un cadre bilatéral.

Accompagné d’une délégation qui devrait compter tous les poids lourds de son gouvernement, le chef de l’État djiboutien a prévu de rester trois jours à Paris et de se rendre, en plus de l’Élysée, au Sénat et au Medef, pour rencontrer des chefs d’entreprise.