Gambie : déchu, Yahya Jammeh récupère ses Rolls-Royce

Par Jeune Afrique

Yahya Jammeh saluant ses derniers supporteurs avant de prendre l'avion pour Malabo en Guinée, le 21 janvier 2017. © Jerome Delay/AP/SIPA

L'ex-président gambien a tenu à rapatrier en Guinée ses voitures restées à Banjul, mais toutes ne sont pas arrivées à bon port...

Dans la nuit du 21 au 22 janvier, quelques heures après le départ de Yahya Jammeh pour la Guinée équatoriale, un avion-cargo de l’armée de l’air tchadienne se posait à 00h26 à Banjul pour embarquer deux Rolls-Royce et une Mercedes-Benz appartenant à l’ex-autocrate gambien.

Destination de cette luxueuse cargaison : Malabo, où Jammeh vit désormais en exil.

Cet avion était censé transporter dix autres de ses voitures – dont des Range Rover et d’autres Mercedes –, mais il n’est jamais revenu à Banjul. Selon des sources diplomatiques, les nouvelles autorités gambiennes se seraient opposées à l’exfiltration des véhicules restants, désormais garés à la présidence.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici