La relève de Yannick Noah est assurée

Joakim Noah, membre des Knicks, lors d'un match contre les Nets au centre Barclays, à New York, le 1er février 2017. © Al Bello/Getty Images/AFP

Issus d'une famille maintes fois recomposée, les héritiers de Yannick Noah semblent tous promis à un bel avenir, dans le sport ou dans la mode notamment.

Si la famille Noah est une fabrique de sportifs hors normes, Joakim (photo) en est le pur produit. L’aîné des deux enfants de Yannick et de Cecilia Rhode, miss Suède 1978, a été désigné meilleur défenseur NBA de l’année 2014 avec les Chicago Bulls. Il les a quittés l’été dernier pour rejoindre la franchise new-yorkaise des Knicks, contre un chèque de 72 millions de dollars.

Encore plus riche que papa, le jeune homme de 31 ans garde la tête sur les épaules, comme le commande la loi du clan. Pour se ressourcer, il passe ses vacances à jouer les DJ à la Sanza, une boîte de nuit branchée de Yaoundé. Installée à Brooklyn, sa sœur Yéléna, mannequin de 30 ans, cherche sa voie entre la création de bijoux et une formation aux métiers du cinéma.

Les deux premiers enfants de Yannick ont aussi deux demi-sœurs, Elijah, 20 ans, et Jénayé, 19 ans. Cette dernière s’est elle aussi lancée sur les podiums, défilant récemment pour les maisons Chanel et Jean-Paul Gaultier. Une orientation somme toute logique, puisque sa mère n’est autre que le mannequin Heather Stewart-Whyte.

Enfin, la famille recomposée compte un petit dernier, Joalukas, 12 ans, né de l’union de Yannick avec Isabelle Camus, fille de Jean-Claude Camus, l’ex-producteur de Johnny Hallyday.