Musique : l’Éthiopien Girma Bèyènè revient après 25 ans de silence

Le crooner d’Addis-Abeba réapparaît dans un album lumineux, Mistakes On Purpose. ©

Son énergie ne l'a pas quitté, son groove s'est intensifié : retour réussi pour Girma Bèyènè avec son nouvel album, "Mistakes on purpose".

Le timbre de la voix est peut-être un peu plus doux, éraillé, fragile, mais le son vous donne toujours furieusement envie d’agiter la tête et le bassin. Girma Bèyènè est un revenant vivifiant. Star de la scène musicale éthiopienne pendant les années 1960 et 1970, il avait disparu du radar des mélomanes en 1981. Parti en tournée aux États-Unis, il n’était jamais revenu dans son pays en pleine turbulence après la chute de l’empereur Haïlé Sélassié, et ne s’était plus produit.

Un vrai come-back

Grâce au Français Francis Falceto, créateur de la mythique collection discographique des « Éthiopiques », voici que le crooner d’Addis-Abeba réapparaît dans un album lumineux, Mistakes On Purpose. Depuis le Buena Vista Social Club et ses déclinaisons africaines, comme le Staff Benda Bilili, l’industrie musicale nous a souvent fait le coup du come-back.

Mais celui-ci est particulièrement réussi, grâce au charisme intact du chanteur et à l’énergie solaire que lui insuffle le groupe français Akalé Wubé, qu’on devine sous le charme.







Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici