Fermer

Bénin : après l’affaire de trafic de drogue de novembre, Sébastien Ajavon se retire des affaires

Par Jeune Afrique

Sébastien Ajavon, le 26 février 2016 devant son domicile à Cotonou. © Gwenn Dubourthoumieu pour J.A.

L'ancien candidat à la présidence du Bénin quitte officiellement sa société de commercialisation de volaille pour préserver l'image de son entreprise.

Sébastien Ajavon n’est plus l’administrateur du groupe qu’il a fondé, Comon SA. Si l’homme d’affaires béninois, arrivé troisième à la présidentielle de mars 2016, avait déjà pris ses distances depuis deux mois, les formalités administratives n’ont, selon son entourage proche, été bouclées qu’il y a quelques jours. Cette décision est la conséquence directe de l’affaire de trafic de drogue à laquelle il a été mêlé au début de novembre 2016.

Bien qu’il ait été relaxé au bénéfice du doute après une semaine de garde à vue, cette affaire « a eu un impact négatif en termes d’image et risquait de jeter le discrédit sur son groupe », précise notre source. Ajavon juge donc désormais préférable de séparer ses activités de businessman de son engagement politique.