Fermer

Bourse : Centrale Danone va-t-elle se retirer de Casablanca ?

Par Jeune Afrique

Danone est monté à 90% dans le capital de Centrale laitière en septembre 2015. © DR

Selon nos informations, le leader marocain des produits laitiers (marques Danone, Centrale, Jamila ou encore Lait de croissance) réfléchit sérieusement à sa sortie de la Bourse de Casablanca.

Avec moins de 1 % de flottant, cette cotation n’a plus beaucoup de sens pour l’ex-Centrale laitière depuis que le groupe français Danone, dirigé par Emmanuel Faber, a racheté la quasi-totalité de son capital, en novembre 2014.

Selon un analyste interrogé par Jeune Afrique, Centrale Danone subit toutes les contraintes de la cotation en Bourse sans avoir accès au marché financier. Plusieurs intermédiaires indiquent d’ailleurs avoir arrêté de couvrir cette valeur. Ce serait néanmoins une mauvaise nouvelle pour la Bourse de Casablanca, dont plusieurs sociétés se sont retirées ces dernières années, à l’image de la Compagnie générale immobilière (CGI).

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici