Fermer

Transports : Vecturis en mission au Nigeria pour GE

Par Jeune Afrique

Une locomotive à Lagos le 13 avril 2013. © Jon Gambrell/AP/SIPA

Des dirigeants du cabinet d’expertise ferroviaire Vecturis, fondé par Patrick Claes et Éric Peiffer, se sont rendus au Nigeria la semaine du 7 novembre en vue d’une éventuelle collaboration avec General Electric.

Plus tôt cette année, le géant américain a manifesté son intérêt pour rénover, équiper et gérer le réseau ferroviaire de la Nigerian Railway Company (NRC), dans l’est et dans l’ouest du pays, moyennant 2,2 milliards de dollars (2 milliards d’euros) d’investissements. La concession de la NRC porte sur les lignes Lagos-Kano et Port Harcourt-Maiduguri. Vecturis, déjà opérateur en concession de divers réseaux ferrés sur le continent (Setrag au Gabon, Madarail à Madagascar, etc.), dispose d’une réelle expertise en la matière.

GE a d’ailleurs demandé au belge de l’assister techniquement dans la proposition qu’il compte soumettre à Lagos. Dans cette perspective, le cabinet, qui s’est notamment entretenu avec Lazarus Angbazo, le PDG de GE Nigeria, pourrait se positionner comme opérateur de la NRC pour le compte du groupe américain. Au cas où GE ne conclurait pas avec Vecturis, le contrat d’assistance pourrait intéresser son rival sud-africain Transnet, qui a déjà travaillé avec l’américain sur d’autres projets.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici