Fermer

Tunisia 2020 : demandez le programme !

Par Jeune Afrique

Youssef Chahed, chef du gouvernement tunisien, répond au questions des journalistes le 3 août 2016. © Hassene Dridi/AP/SIPA

La conférence internationale d’appui à l’investissement, Tunisia 2020 (à Tunis, les 29 et 30 novembre), connaîtra une affluence record : quelque 2 000 demandes d’accréditation ont été déposées, ce qui excède les capacités d’accueil de la salle du Palais des congrès où elle doit se tenir.

Les chefs de gouvernement français, algérien et serbe prendront part à la cérémonie d’ouverture, tout comme Christian Wulff, l’ancien président de la République fédérale d’Allemagne.

Werner Hoyer, le président de la Banque européenne d’investissement (BEI), Abdellatif Al Hamad, son homologue du Fonds arabe pour le développement économique et social (Fades), Roberto Azevedo, le directeur général de l’OMC, ainsi que Tony Elumelu, le président de United Bank for Africa, prendront part aux débats.

Youssef Chahed, le chef du gouvernement tunisien, présidera, le 30 novembre, une cérémonie de signatures. Plusieurs annonces significatives émanant du secteur privé international sont attendues, dans le domaine des hydrocarbures (ENI), des nouvelles technologies (Hewlett-Packard), de l’éducation (Actis) et de la santé (GE Healthcare).

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici