Fermer

Centrafrique : exécutif et opposition se sont rendus ensemble à la conférence des bailleurs de fonds

Par Jeune Afrique

Faustin-Archange Touadérae le 18 juillet, à Kigali, en marge du sommet de l’Union africaine. © Cyril Ndegeya pour J.A.

Les membres de la délégation centrafricaine ont voyagé ensemble pour se rendre à la conférence des bailleurs de fonds organisée le 17 novembre à Bruxelles.

Faustin-Archange Touadéra (FAT), le chef de l’État, Karim Meckassoua, le président de l’Assemblée nationale, plusieurs ministres, ainsi que les opposants Martin Ziguélé et Anicet-Georges Dologuélé ont rejoint Nairobi à bord d’un avion de Kenya Airways, puis Paris sur un vol Air France, avant de gagner la capitale belge en train.

Fortement appuyée par le président ivoirien, Alassane Ouattara, lors de la visite de Touadéra à Abidjan, cette démarche avait pour but de « montrer que la RCA fait front commun », explique un proche de FAT. Le voyage aura été convivial, malgré les tensions qui règnent actuellement.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro