Fermer

Algérie : Abdelkader Bensalah, l’émissaire

Par Jeune Afrique

Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation. © Faycal Nechoud/Citizenside

C’est Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation (Sénat), qui a été chargé par la présidence de la République d’annoncer à Amar Saadani son éviction du poste de secrétaire général du FLN, qu’il occupait depuis août 2013.

Le 22 octobre, peu après la démission officielle de Saadani pour « raisons de santé », Bensalah s’est entretenu avec le président Bouteflika pour lui rendre compte de son entrevue avec le désormais ex-secrétaire général du FLN. Après avoir tenté d’obtenir sans succès un sursis jusqu’aux législatives d’avril 2017, Saadani avait fait l’éloge de Bouteflika et du programme présidentiel. Commentaire laconique du raïs à son visiteur : « Qu’il dise ce qu’il veut, moi, je sais ce que je fais. »

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici