Fermer

Centrafrique : un ancien ministre et ex-candidat à la présidentielle nigérienne aux côtés de Touadéra

Par Jeune Afrique

Amadou Boubacar Cissé, lors du Forum Afrique Bercy le 6 février 2015. © Bruno Levy pour JA

Que faisait à Bruxelles, durant la semaine du 14 novembre, Amadou Boubacar Cissé (ABC), ex-ministre du Plan et ex-candidat à la présidentielle au Niger ?

Il négociait pour le compte du gouvernement centrafricain. Nommé il y a trois mois conseiller pour les finances et la planification, cet ancien de la Banque mondiale accompagnait Faustin-Archange Touadéra et les ministres centrafricains des Finances et du Plan à la conférence des bailleurs de fonds.

Pas question, en revanche, d’évoquer devant l’intéressé la politique nigérienne, dont il se tient éloigné. Sans pour autant rallier la majorité présidentielle, ABC ne s’est pas engagé aux côtés de l’opposant Hama Amadou, à qui il reproche de rester trop en retrait.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici