Fermer

Burkina Faso : Telecel accélère la 3G

Par Jeune Afrique

Apollinaire Compaoré, Fondateur du Groupe Planor Afrique, Burkina au Africa Ceo Forum, Abidjan, Côte d'Ivoire, mars 2016 © Jacques Torregano/Divergence/AFRICA CEO FORUM/JA.

L’opérateur mobile burkinabè, propriété de l’entrepreneur local Apollinaire Compaoré, 63 ans, en lice pour succéder à Alizéta Ouédraogo à la tête de la Chambre de commerce, prépare activement le lancement de ses services 3G.

Dirigée par Dimitri Ouédraogo, un expert du secteur des télécoms, cette filiale du conglomérat Planor Afrique (assurances, distribution, deux-roues…) a déjà investi 34 milliards de F CFA (environ 52 millions d’euros) dans les équipements en cours d’installation. Mais Telecel reste discret sur la date de commercialisation de sa 3G, qui n’est pas attendue avant la fin de l’année.

Fin 2015, l’opérateur détenait 19 % du marché de la téléphonie mobile au Burkina, soit près de 2,4 millions de clients sur 12,5 millions d’abonnés. Numéro trois derrière Onatel (filiale de Maroc Télécom, 44 % de part de marché) et Airtel (37 %, racheté depuis quelques mois par le français Orange), Telecel veut rattraper son retard sur ses concurrents.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici